Partout, il est conspué et insulté. Tout le monde dit le détester. Pas moi. Moi, j’aime Éric Zemmour. Parce qu’il parle très fort en remuant beaucoup des mains. Parce que son discours est facilement accessible, même après quatre verres de vin. Et surtout : Parce qu’il dit les choses !

Eh ouais, bande de féministes-homosexuelles-journalistes-islamistes, ça vous emmerde, mais Zemmour lève le voile sur le complot qui se trame en France. Il dit ce que les Français pensent. Il se fait la voix du vrai, du tangible, du concret, de ceux qui n’ont « pas envie d’un métissage forcé ».

Éric Zemmour, c’est le Juif qu’on peut détester.

Et qu’on adore détester. Pour une fois depuis la SHOAH, il est moralement admis et possible de détester un Juif. Et ça, c’est un soulagement incroyable. Je peux enfin reporter tout mon antisémitisme sans être condamnée ! On peut critiquer son physique, on peut parler de son air de fouine, de son nez, ou de ses oreilles. OUI, mes amis, on peut dire qu’il a « une sale tête de Juif » et « rentrez chez soi en sifflotant » !

En plus, avec Éric Zemmour, les possibilités de blagues racistes sont infinies. De quoi faire un concours avec Le Pen et être récompensé pour « Prix de l’Humour Populaire 2014 ».

Éric Zemmour, c’est la voix de la Raison contre celle de l’Emotion

En s’érigeant contre cette engeance que sont les femmes, Éric Zemmour replace le dialogue dans un contexte intellectuel et réfléchis. Oui, voilà enfin un phallus circoncis qui s’érige contre l’oligarchie ovarienne et émotive ! Enfin quelqu’un pour dire, qu’au 21ème siècle, la Femme devrait déjà s’estimer heureuse d’avoir le droit de vote.

Comment peut-on traiter de misogyne ce prophète du petit écran ? Misogyne, vous dites ? Réaliste, je rétorque ! La Femme est évidemment gouvernée par le sensationnel. N’est-ce pas elle qui lit la Presse People ? N’est-ce pas elle qui écrit des pamphlets Best-Sellers sur un Président ?

Il prend le temps de dialoguer avec les femmes, c’est donc bien la preuve qu’il ne les déconsidère pas ! De plus, c’est un homme normal : il est hétérosexuel. Alors, s’il baise maman entre deux plateaux télé, c’est bien qu’il ne déteste pas la Femme !

Il ne fait que remettre le vagin à sa juste place : au bout du gland chauve tout puissant.

Éric Zemmour, c’est le caillou balancé à la gueule de ces salauds d’musulmans

C’est mon Intifada décomplexée. Éric Zemmour me permet de me reposer le dimanche. En exprimant ce que je ressens à l’égard de ces « salauds-d’musulmans-étrangers-terroristes-et-dangereux », il m’évite de me fatiguer à argumenter avec mon voisin lorsque j’explique pourquoi je ne les aime pas.

Il exprime si bien toute ma haine de l’autre, toute ma peur et mon besoin d’extrêmes que je n’ai plus besoin de lire, de penser et de m’interroger sur mon vote. Non, grâce à Zemmour, je peux citer les grands sans le faire, dire que les « chiffres parlent d’eux-mêmes » sans les vérifier. Quand je cite Zemmour, qui cite De Gaulle, JE cite De Gaulle.
Parce qu’Éric Zemmour dit ce que les Français pensent et que je suis française. Donc, quand il parle de « métissage forcé », c’est moi qui m’exprime.

A chaque mot qu’il prononce, c’est comme si, moi, je balançais un caillou à la face des Palestiniens immigrés. Un stérilet à la gueule de ces femmes hystériques, un best-of d’ABBA à ces sodomites gays lobbyistes.

Éric Zemmour, c’est mon assurance contre la page blanche

Parce qu’en ayant les couilles de se clasher avec ces « bobos-de-la-gauche-bien-pensante-islamiste », Éric Zemmour me donne des sujets d’écriture !

Grâce à lui, le Français, le vrai, celui qui a un arbre généalogique pur, peut travailler. Il réussit là où la Gauche échoue ! Zemmour me donne de quoi manger. Il multiplie mon gagne-pain comme le faisait jadis notre très grand sauveur Jésus-Christ.
Ce prophète ne recule devant rien pour propager la bonne parole, et, même si je dois me faire violence à chaque fois que je l’insulte publiquement pour mon travail, secrètement, je me tripote le coquillage en repensant à ses interventions ou à Pétain.

Éric Zemmour, c’est ma caresse quotidienne

Parce qu’il me rassure, il me dit que j’ai le droit d’être conne. Il me dit que j’ai le droit d’être Fasciste. Il me dit que j’ai le droit d’avoir une pensée unique. Éric Zemmour, c’est toute l’expression de mon amour de cette France décomplexée.

Éric Zemmour, c’est mon Juif sauveur, mon Maréchal Casher, Mon Goebbels Français.